Un chien de race, c’est quoi ?

Sachez que seuls les chiens inscrits à un Livre des Origines et détenteur d’un Certificat de Naissance ou d’un Pedigree peuvent prétendre à l’appellation « chien de race ».

Le chiot doit être enregistré au Livre des Origines de son pays de naissance.

Si votre chiot de race est né en Polynésie ou en France, il doit être inscrit au Livre des Origines Français (LOF), si vous l’avez acheté en Nouvelle Zélande il doit être enregistré au New Zealand Kennel Club ou à l’Australian National Kennel Council pour un chiot importé d’Australie.

Le Pedigree  est un document officiel certifiant la généalogie paternelle et maternelle de votre chien sur plusieurs générations et inscrit de nombreuses données concernant les ascendants de votre chien : des informations de santé relatives aux affections héréditaires invalidantes de sa race, les performances obtenues aussi bien en Exposition de beauté qu’en concours de travail, la cotation…

Un chien  ne disposant pas de ce document, même issu de parents de race pure, ne peut prétendre à l’appellation « chien de race ». Sans Pedigree, sa descendance ne pourra pas prétendre non plus à l’appellation « chien de race ».

Ne soyez pas surpris, dans certains pays, les éleveurs vous proposent 2 prix d’achat, allant parfois du simple au double,  pour un chiot. Cette différence de prix est en général justifiée par l’inscription ou non du chiot au Livre des Origines. Réfléchissez bien ! Si vous demandez à l’éleveur de ne pas inscrire le chiot, c’est en général irréversible.

Attention aux petites annonces locales !

Les annonces du type « Vends chiots de race pure » sont fréquentes. Faites attention, il s’agit en général de chiots sans certificat de naissance… L’utilisation du terme « chien de race » pour un animal sans Pédigrée est considérée comme une tromperie par les tribunaux.

Les particuliers et éleveurs locaux qui produisent des chiens de race doivent vous fournir le certificat de naissance du chiot vendu  (et non le Pedigree de ses parents !).

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :